Paysans du Jabron

A la rencontre des paysans qui vivent dans la vallée du Jabron…

Depuis toujours, La vallée du Jabron est un lieu difficile, ou rien ne se donne en abondance. La réponse ancienne était de tout travailler, d'exploiter toutes les sources de revenu possibles : élevage, agriculture, cueillettes, travail saisonnier au-delà de la vallée, départ des femmes à la ville ...
Les réponses nouvelles sont multiples : monter en qualité avec le tout bio, distribution directe, la multi-activité, les innovations, les réponses à des besoins émergents.

Ici, vous pouvez écouter toutes les générations. Depuis ceux qui ont connu le temps d'avant, celui de longue période, jusqu'aux jeunes qui arrivent, sans terre pour certain.e.s, et qui inventent l'agriculture de demain. Entre les deux il y a ceux et celles qui sont nés dans un monde d'agriculture intensive et qui ont commencé à inventer comment on en sort.

Leurs récits sont passionnants...


 

André Blanc

André Blanc

C'est un des grands anciens de la vallée. Il nous raconte le temps d'avant, mais aussi le temps de maintenant. L'école, les cultures, sa ferme, la garde des moutons, les préalpes, le loup, ceux d'avant et ceux actuels, ce qu'il pense de la ville. Et, peu à peu, on se met à comprendre la nature de la perte et de la dépossession que serait, pour lui, le choix d'une vie pourtant plus facile...

 

Le récit d'André

 


 

Rémi Gorge - Paysan du Jabron - Resurgen

Remi Gorge

Il est venu de Paris, il y a des dizaines d'années. La vallée l'a fait chevrier. Ses chèvres sont nubiennes et elle ont le regard très doux, comme leur lait.
Cela a été tout un parcours de vie, une longue initiation où il a fallu tout inventer.
Mais pas tout seul, à partir de l'expérience transmise par les anciens.

S'il est ici c'est aussi grâce aux arbres, ou pour eux. Qui saurait dire ?
Il va bientôt partir à la retraite et, maintenant, c'est lui qui détient certains savoirs.
Laissons-le nous raconter comment on devient un paysan moderne, en s'appuyant sur les racines profondes de cette vallée.

  • Le récit de Remi

 

Vous pouvez acheter ses fromages à la ferme, ou sur le marché d'Aix-en-Provence.

 


 

Sophie Heude - Pedro dupeyras - Paysan du Jabron - Resurgen

Sophie Heude et Pedro Dupeyras

Ils sont jeunes et pourtant ils ont une vie derrière eux. Leur venue est mûrement réfléchie.
Ils ont fait de longues études, ingénieur agronome pour elle, biologiste pour lui. Puis, ils ont voyagé en Afrique, en Grèce où ils ont acquis de l’expérience.

Ils nous racontent tout cela, leur histoire, leur projet, pourquoi ils ont choisi une race spécifique de cheval pour la traction animale…
Avec eux nous nous émerveillons d’apprendre comment le monde paysan de demain est en train de se constituer, dans le respect de la complexité du vivant.

Tous les mardis de 17h à 19h : paniers bio à la ferme, Curel, Danse l'ombre
Tous les vendredi matin à la belle saison : marché de Saint-Vincent
Tél. Sophie : 06 80 34 41 63

 


 

Paul Jean - Paysan du Jabron
Portrait par Laure Martin

Paul Jean

Il est un des paysans de la vallée.
Un de ceux qui viennent de la vie d’avant. Sa famille a connu les deux grandes guerres et il nous raconte comment il les ont vécues. Il nous dit ce qu’a été sa vie, pourquoi il ne s’est pas marié alors qu’il aurait pu le faire, quatre fois…

Il nous raconte sa relation aux animaux, à sa ferme, qu’il appelle sa campagne.

En l’écoutant vous allez découvrir la vie d’avant, cette vie d’où nous venons. Nous avons tous un village dans nos racines et notre cœur. Paul Jean nous permet de retrouver ces racines pas si lointaines.

  • Le récit de Paul Jean

 


 

Norbert Jouveau

Il est arrivé dans la vallée en 1994. Il y a inventé le premier bistro multiculturel.

Maintenant, avec « Danse l’Ombre », il continue et est devenu aussi paysan. La culture des hommes l’a mené à la culture de la terre. Alors il a beaucoup de choses à dire et à transmettre … Cette vallée, il la connaît bien, il est une partie de son passé.

Pour le trouver c'est à Danse l'ombre et tous les samedis sur le marché de Montbrun.

  • Le récit de Norbert

 


 

Delphine Lopez

Elle a connu le Jabron quand elle avait 11 ans, en vacances, elle y est tombée amoureuse de la nature, des chevaux et, plus tard, de son mari … Alors, elle s’y est installée.

Et puis il y a eu la vie. Elle a gardé ses deux piliers d’enfance : la fusion avec la nature et les chevaux.

Elle est éleveuse de pur-sang arabes. Elle vous explique pourquoi le Jabron est le lieu d’évidence pour elle et pour eux.

  • Le récit de Delphine

 


 

Laure Martin

Ses parents étaient agriculteurs. Elle a commencé dans le milieu de la mode.

Maintenant, elle s’occupe de son troupeau de moutons.
Elle peint les paysans et aussi d’autres mémoires, là où la vie prend ses racines les plus profondes, jusque dans les matières anciennes et intimes…

Elle vous raconte comment tout cela est arrivé, et aussi d’autres choses plus secrètes…

 

  • Le récit de Laure

 


 

Claude Roustan

Il est né ici, dans la maison de Curel qu'il habite toujours et avant lui tous ses ancêtres, depuis la nuit des temps.
Si vous voulez lui parler, c'est facile quand il est assis à l'ombre de son tilleul.
Sinon, c'est plus difficile. Il faut un passeur.

Ou bien simplement écouter son récit ...

 

 

  • Le récit de Claude Roustan